Historique

1958 :
Massy n’est encore qu’une petite commune rurale de Seine-et-Oise avec ferme, champs et culture. Mais bien vite Massy devient une ville importante (1960/1962) ou la population augmente rapidement.

1963 :
Quelques parents soucieux de faire pratiquer un sport à l’enfant créer une association « la cité sport du petit Massy» (CSPM)
Pour la natation, en l’absence d’une piscine sur place, les premiers dirigeants organise un ramassage part car tous les dimanches matin, vers la piscine de l’avenue du Général Leclerc à Paris XIVe, au milieu des baigneurs.

1965 :
Avec l’apparition de nouveaux immeubles, la population Massycoise s’est fortement accru ! Le nombre de naja également ! Par force des choses le dirigeant décide de louer deux heures supplémentaires à la piscine la plus proche « la butte rouge » à Châtenay-Malabry, le mardi et le mercredi de 21 heures à 22h. Un cas ramène les enfants et les parents accompagnateurs chez eux vers 23 heures.

1966 :
Sous l’impulsion du président de l’époque, Monsieur VERCROUTE, commence à améliorer notablement les structures existantes : recrutement de moniteur diplômé pour l’apprentissage et le perfectionnement, organisation de nouveau le ramassage supplémentaires, d’abord vais à la piscine de VELIZY Villacoublay, puis, la demande étant de plus en plus importante, vers celle de l’Haye les Rose, nous sommes en 1967.

1968 :
René GESTIN, un entraineur, commence à entraîner quelques jeunes en natation sportive. Les résultats ne sont pas encore là, mais le potentiel de nageurs peux faire espérer pour l’avenir.

1969 :
C’est très important pour l’avenir du club : un nouveau président est élu : Monsieur Roger André.
– la piscine d’Anthony vient d’ouvrir. Fini le ramassage en car et les galères.
– le groupe de natation sportive s’organise, ses effectifs s’étoffent, on commence à parler « compétition  »

1972 :
La piscine du COS de Massy ouvre enfin ses portes. Plus tard, en 1979 un deuxième bassin viendra s’ajouter dans le quartier de vilaine. Le 400 adhérents de l’époque occupe pleinement les quelques heures qui nous sont alloués. Et tout va aller très vite.
De nouveaux entraineurs, de nouveaux dirigeants, avec l’appui des anciens et aidés par des responsables d’autres clubs du département, mettent au point notre E S M natation actuel. Entre-temps le CSPM A disparu il faut faire place à l’Entente Sportive de Massy, club omnisports, né de la fusion des différents clubs locaux.

1973 :
Pour la première fois, nous apparaissons aux classement national des clubs que la Fédération Française de natation publie chaque année :
430ème sur environ 500 club classés.

1976 :
Arrivée de Michel COURTOIS, qui devient l’adjoint de Michel SCELLES . Il s’occupe des jeunes espoirs du club où figurent une nageuse, Sandra Lacour qui portera au les couleurs du club et de Massy. Aujourd’hui encore des records du club, de l’Essonne et même de France en bassin de 25 m et 50 m reste invaincus.

1977 :
L’ES Massy devient le premier club Essonnien. Depuis, la saison 1976–1977, le club est le leader de la natation Essonnienne soit plus d’une trentaine de saisons consécutives.

1979 :
Michel SCELLES, déjà entraineur nationale depuis 1978, nous quitte pour prendre la responsabilité de l’entraînement des nageurs de L’INSEP.
– Michel Courtois lui succède.
-Mr ANDRE reprend la présidence. D’autres présidents le succéderont, tous avec brio, est le même objectif : développer et promouvoir notre sport.
-1979 c’est aussi l’année des premiers titres de champion de France pour Jean-Gilles PORTE (1500NL avec records de France) et Laure CLEMENT (200 4n), les premiers titres Seniors du club.
De nombreux nageurs Essonniens ou Franciliens rejoignent le groupe de Michel Courtois et viennent s’ajouter aux nombreux Espoirs du club.

Le club se classe 1er en Essonne, 3ème en Ile de France et 7ème club Français.

1980 :
Michel courtois, entouré de son nouveau président et d’un bureau comprenant plus de 40 bénévoles très motivé, hisse en 1981 le club à la deuxième place du classement national des clubs. Pendant près de 10 années, les nageurs de Massy porteront hauts les couleurs de leur ville, le titre national pour notre équipe dame au championnat interclubs, ainsi que pour nos cadette et cadets au critérium nationaux interclubs.
De nombreux titres de champion de France individuelle est en relais emmène plus de 15 de nageurs à représenter la France dans de grand Meeting Internationaux, Championnats d’Europe et Championnats du Monde au sein des différentes équipes de France.

Michel COURTOIS sera lui aussi appelé à encadrer des équipes de France et de grandes compétitions comme les Championnats d’Europe où la Coupe Latine. Il est désigné entraîneur de l’année par ses pairs en 1981.

1987/1989 :
Albert MOUNIER, nouveau dirigeant donne une nouvelle impulsion nécessaire à la remontée du club dans la hiérarchie national. De nombreux nageurs arrive au club et pour la plupart sont admis à l’INSEP. Il fait également installer une salle de musculation moderne.

1990 :
L’ES Massy Natation n’est pas devenu le premier club français, ni rester second. Il reste néanmoins dans les 20 premiers club français.
En 1991, l’équipe masculine remporte les interclubs nationale 1B et accéde à la finale Nationale 1A (les 16 meilleures équipes).

1992 :
L’équipe messieurs se classe 8ème aux interclubs et Christophe BOURDON, former à Massy participera au JO de Barcelone sur 200 brasse.
Le club se classe premier du comité départemental de l’Essonne, 4ème du comité Île-de-France et 18e club français.

1993-1994 :
L’équipe monsieur se classe 4ème interclubs avec le renfort progressif de très bons nageurs. Le club gagne trois places niveau national (15e).

1994–1995 :
Notre équipe Messieurs est « vice championne de France des interclubs » et nous voici premier du comité départemental de l’Essonne, 4ème du comité d’Île-de-France et 2ème club Français.

1995–1996 :
Pour continuer de briller dans les hauteurs de différents classements, nous décidons en partenariat avec la Mairie de développer notre École de Natation afin que de nouveaux talents issus du club, comme leurs aînés (Xavier Marchand, qui lors des JO d’Atlanta, décrocha une magnifique place en finale A) accède au niveau national et international et continue a brillamment représenté leur club et la ville de Massy.
L’équipe 1 messieurs termine encore deuxième des interclubs N1A à Chalon sur Saône derrière le RCF.

1996-1997 :
Cette période, et marquée en juin 1996 par le brutal décès de Josette Nicolas, personne ne pourra oublier sa gentillesse et son dévouement au sein du bureau.
À partir de 1997 et pour honorer sa mémoire, Jean-Pierre le GALLIC remettre à une coupe à la meilleure équipe mixte en relais, lors du challenge international de Massy.
Nous sommes premier du comité de l’Essonne, troisième du comité Île-de-France, et 17e club français.
Équipe 1 Messieurs 12e des interclubs N1A à Chalon-sur-Saône.

1997-1998 :
Arrivée de Philippe le page comme entraîneur du groupe espoir A.
Nous sommes 1er du comité de l’Essonne, 3 du comité Île-de-France et 15e club français.
Exemple :
Équipe 1 Messieurs 7eme en N1A
Équipe 1 Dames 8eme en N2A
Équipe 2 Messieurs 1er en N2C
Gilles Giraud participera à de nombreux rendez vous internationaux au sein de l’équipe de France A’

1998-1999 :
Nous changeons de bureau directeur, le nouveau président n’est autre que Philippe Chartier et après plus de 20 ans de natation dont 10 ans passés au niveau national prend sa retraite de nageur.
L’équipe 1 Monsieur termine 9eme de la finale des Championnats de France interclubs N1A à Dunkerque.
Gilles Giraud termine 4eme de la finale A du 200papillon des championnats de France à Dunkerque.
Nous sommes 1er du comité de l’Essonne, 3eme du comité Île-de-France et 21e club français.

1999-2000 :
La construction du bassin de 50 m et sur la bonne voie. Il sent bien construit et nous attendons avec impatience cette réalisation.
Michel Courtois Notre directeur technique, nous annonce son départ en préretraite après bien des années passées au bord des bassins de France et de Navarre. Il laissera un grand vide parmi un grand nombre de nageurs et de dirigeants, nous espérons trouver un remplaçant digne de prendre la succession de Michel Courtois.
Les résultats :
– 8eme Club national de la finale Hénin a des interclubs à Montpellier.
– Hugo Viart termine vice champion de France au 200 nage libre à Rennes (qualifier au championnat d’Europe à Helsinki et qualifié aux JO de Sydney 2000)
le club se classe premier club de l’Essonne, troisième club deal de France, 18e club national.
– Eric braize anciens nageurs du club remplace Michel COURTOIS au poste de Directeur Technique.

2000-2001:
Début du chantier du nouveau bassin de Massy.
Organisation du jubilé de Michel courtois, beaucoup d’anciens ont répondu présent à cette soirée.
Le club termine 1er club essonnien, 2 club régional, 16e club national.

2001-2002 :
Année difficile du fait de la construction du nouveau bassin de 50m. Perte de plus de 300 nageurs, mais le club arrive à se maintenir 1er en Essonne, 5ème régional et 23eme National.

2002-2003 :
Hugo VIART devient champion de France de 200 m nage libre lors des championnats de France.
Le 23 avril 2003 inauguration du nouveau bassin de 50 m baptisé Lucien Zins accueille Pierre Roger, Hugues Dubosq, Franck Esposito et Romain Barnier lors d’un relais 4×100 4n d’exhibition où ils réalisent un nouveau record de France.
Le club termine 1er en Essonne, 4eme régional et 17e national.
Lors des championnats de France minimes, Opheli Durand et Ronan Garrec obtiennent respectivement trois et deux médailles et le relais garçons au 4×100 4n se pare de bronze.

2003-2004 :
Les bébés nageurs font leurs apparitions encadrés par Gerard Schires. Le club propos ainsi la pratique de la natation aux nouveau-nés jusqu’au grands-parents avec le groupe « adulte ».
–De nombreux Massicois nous rejoignent grâce à ce nouveau stade nautique et la barre des 1000 licenciés est dépassée pour la première fois.
En 2004 , Hugo Viart ne réalise pas la passe de 2 et L’Es Massy la passe de 3. Après Atlanta en 1996 avec Xavier Marchant et Hugo Viard à Sydney en 2000, Massy n’a pas de nageur aux JO.
Malgré tout, les satisfactions sont nombreuses :
Thibault MARAND et triple champion de France cadets en réalisant des temps de séries junior international, il participe au tournoi des 5 Nations avec Ophélie Durand, quant à Matthieu Jouvion, il est sélectionné pour la COMEN (équipe de France saison) ou à failli le rejoindre Ronan Garrec qui c’était qualifier la saison précédente.
Le club termine 1er en Essonne, 2ème club régional, et 7ème club national.

2004-2005 :
La saison démarre par l’annonce d’un double départ. Madame Brunet nous annonce qu’elle s’arrêtera l’issue de la saison. Pour le club, c’est une page énorme qui se tourne car Madame Brunet présente au bureau du club depuis 20 ans. Elle a été présidente du club à une période délicate et c’est aussi l’interlocuteur du club auprès du comité de l’Essonne et du comité Île-de-France. Son absence laisse un grand vide.
Arrivée de Sophie De Ronchi qui après une année passée au pôle de Font Romeu rejoint la Team de Massy.
Lors des championnats de France en petit bassin, Nicolas Miquelestorena est champion de France du 200 4n et termine 2eme sur le 100 brasse derrière le médaillé olympique Hugues Dubosq.
Thibault Marand remporte le 200 brasse au Tournoi des cinq nations et se qualifie aux Championnats d’Europe Juniors.
Ronan Garrec devient vice champion France de 200 Pap
L’ES Massy Natation termine 1er club français catégories benjamins.
Le club termine 1er club d’Essonne, 2eme club d’île de France et 5ème clubs français.

2005-2006 :
Sophie de Ronchi signe son retour au premier plan en remportant un titre de championne de France du 200 brasse et une seconde place sur 200 4n lors des championnats de France à Tours. Ces performances lui ouvrent les portes des Championnats d’Europe à Budapest ainsi que les Championnats du Monde de Melbourne en avril 2007.
Thibault Marrant réalise presque le même triplé qu’en cadets en étant champion de France junior sur 100 et 200 brasse et deuxième sur 50 brasse.
Nicolas Miquelestorena termine vite chercher en France sur 100 et 200 brasse aux championnats de France.
Le club se classe premier club de l’Essonne, premier club en Île-de-France et 2ème club français.

2006–2007 :
Le club présent sur tous les fronts : à Melbourne pour les championnats du monde avec Sophie de Ronchie, à Bangkok pour les Universiades avec Sophie et Thibault MARAND. Beaucoup de médaille aussi lors des championnats de France toutes catégories (4), juniors (3), cadets (1) et benjamins (1).
Le club termine premier club de l’Essonne et 4eme club national.

2007–2008 :
La saison démarre tristement avec le décès en octobre de Madame Brunet.
Malgré cela le club se réjouit des résultats. Sophie de Ronchie se qualifie pour les Jeux Olympiques de Pékin sur 100 et 200 brasse.
Thibault marrant Champion de France sur 100 brasse et décroche une sélection en Equipe de France A’ au Québec. Nicolas Miquelestorena, pour sa dernière saison de haut niveau, obtient 2 médailles aux Championnats de France petit bassin (2eme au 100 4n et 3eme au 200brasse).
Enfin, chez les jeunes, chaque catégorie obtient une médaille, Lisa Brouard (3eme au 200 brasse junior), Marine Bacchetta (2eme au 200 4n cadets), Opheli Kouadio (2eme au 50 dos minimes) et Dzevka Dragic (2eme au 50Pap benjamin).
Le club de MASSY pour la première fois organisera les Championnats de France Juniors.

2008–2009 :
La saison 2008–2009 est marquée par l’apparition des combinaisons polyuréthane qui entraîne une valse des records. Sophie de Ronchie n’est pas en reste et après des JO réussi bat 14 record de France, devient championne d’Europe petit bain sur 100 brasse et se qualifie pour les Championnats du Monde grand bain à Rome. Thibault, de nouveaux Vice champion de France sur 200 brasse cette fois. 15 nageurs du club participe aux Championnats de France N1, la plus grosse participation depuis de nombreuses années.
Le club reste toujours dans le top 10 du classement national des clubs en terminant septième.

2013-2014 :
Départ de notre Directeur Technique Eric Braize à L’INSEP en tant qu’entraineur du Pole Jeune.
C’est Nicolas Miquelestorena qui prend le relais de la direction tout en remplaçant Eric au poste d’entraineur du groupe Elite.

2014-2015 :
Natation Course :
-Championnats de France Petit Bain à Montpellier :
Le club de l’ES Massy Natation a envoyé 9 nageurs lors de ces championnats, ils ont su sortir du lot en remportant un titre de championne de France Jeune sur 200brasse, une 3ème place sur 100brasse (Maud Raynert) et une meilleur performance Française au 50 Dos (Mateo FOURMY).

-Championnats de France Grand Bain à Limoge :
Ce n’est plus 9 m ais 12 nageurs de la Team Massy qui sont parties représenté le club lors de ce rendez vous National. C’est avec 2 titres de Championne de France COMEN 100 et 200 dos (Ilona Maille), une médaille de bronze en finale Jeune sur le 200 papillon dame (Lila Langlais) et une multitude de Finale COMEN, Jeune et Toutes Catégories qu’est revenu le groupe.
-Championnats de France Minimes à Agen :
En cette fin de saison les nageurs et nageuses du groupe Elite de Massy se sont présentés aux championnats de France Minime à Agen pour leur dernier objectif de la saison.
C’est avec un totale de 14 médailles (11 individuelles et 3 en relais) et une MPF 13ans (meilleure performance française) que les nageurs et nageuses du groupe sont rentrés de ces championnats.
Individuelles :
Or : SALCZER Ladislas (50 et 100 dos) Argent : FOURMY Mateo (50 et 100dos), SALCZER Ladislas (200 dos), MOKHFI Naim (800nl), LANGLAIS Lila (200pap), RODRIGUES Adrien (400 4n).
Bronze : MOKHFI Naim (1500nl), SALCZER Ladislas (200 4n), DESBONNES (50nl MPF 13 ans)
Relais :
Or : 4×100 nl (Naim, Ladislas, Adrien, Mateo)
Argent : 4×100 4n (Mateo, Ladislas, Eliot, Naim)
Bronze : 4×200 nl (Naim, Mateo, Adrien, Ladislas)
Le club se classe 2ème Français Minimes

-Championnats de France Cadets à Montauban :
Dernière étape de la saison pour les cadets de l’ES Massy Natation.
Encore une fois de plus ils ont su briller comme leurs coéquipiers aux Minimes avec 3 nouvelles médailles individuelle.

Individuelles :
Argent : RAYNERT Maud (50 et 100brasse) Bronze : LEGER Baptiste (50 dos)